Votre panier est vide  Votre compte

NOCTURNAL BLOODLUST à La Boule Noire - Paris, le 16 juillet 2016

12573828 951597538265020 3485053947564356464 n

Les fans de Visual Kei et de 'core les attendaient depuis longtemps. NOCTURNAL BLOODLUST, combo Metalcore/Deathcore qui donne une vision différente de la scène Visual Kei avec des caractéristiques qui en font un groupe atypique par rapport aux classiques du genre. Et c'est donc sur Paris que la formation posa ses valises pendant son passage en France dans la salle très underground qu'est La Boule Noire, une scène adéquat pour eux.

Personnellement, j'espérais une première partie avec un groupe de core de chez nous ou de chez eux, mais ce soir Noctu' joue seul. Aussi je m'attendais avoir pas mal de monde mais la groupe réussit à peine à remplir la moitié de la salle. Le prix des places pourraient en être la cause mais bon c'est toujours bien un concert en petit comité, ça donne un aspect plus que convivial!

19h50, les lumières s'éteignent. Certains se préparent à des séances de décrochages de nuques pendant que d'autres s'échauffent avant de pogoter. Les membres du groupes arrivent un par un, le batteur Natsu, le bassiste Masa, les deux guitaristes Cazqui et Daichi, enfin une silhouette encapuchonnée fait son apparition, il s'agit bien sûr de Hiro le frontman. Et c'est avec GENESIS que Noctu' commence son set. Autant dire que le ton est donné dès le départ. Les pogos ont du mal à se déclencher sur ce premier titre qui aurait pu déclencher un wall of death sur son pont. 

Mais l'adrénaline grimpe en flèche sur le prochain titre Punch me if you can. Cette fois ça ne rigole plus, headbangs et pogos ne se font plus attendre. Hiro adopte une posture bien affirmée sur la scène, l'air de dire "c'est moi le patron!". Avant d'enchaîner sur PROVIDENCE, Hiro nous fait profiter son très bon anglais en nous disant que le groupe est heureux de pouvoir enfin se produire en France. Le titre commence, et Hiro nous orchestre le premier circle pit de la soirée.

Cazqui le soliste nous donne l'impression d'être né avec une gratte dans les mains quand on le voit jongler avec tout en jouant ses riffs les plus jouissifs sur d'excellents titres tels que T.Y.R.A.N.T et DEAD END, tous deux issues de l'album The Omnigod

Il est à présent temps pour le combo de nous présenter l'opus qui fait l'objet de cette tournée européenne, le mini-album ZëTës paru cette année, à commencer par la chanson EXCEED. Puis enchaînement sur Malice against précédé par l'intro du mini-album. Un peu d'anciens titres ne font pas de mal aussi avec Sphere, compo un peu plus posée mais tout aussi transcendante, avant de revenir sur ZëTëS avec the strenght I need

D'autres circles pits se lancent presque automatiquement tellement les pogoteurs et autres mosheurs sont survoltés. Le temps de souffler un peu sur I-V-III, ça repart de plus belle avec NG+ aussi issue de ZëTëS. Noctu' termine sa première partie de set avec Strike in fact avant une pause assez longue avant les rappels.

De retour sur scène, Hiro et ses camarades nous remercient pour notre accueil et nous font bien comprendre qu'on est un super public. Et c'est parti pour les rappels avec Last Relapse. Personnellement, j'ai estimé que ce titre mérité le plus gros circle pit de la soirée, et Hiro était bien de cet avis. Et ne n'est pas un mais deux circles qui sont orchestrés, histoire de le pas perdre le rythme! Le concert se termine sur une note un peu plus soft avec V.I.P.

En conclusion, concert énorme mais malheureusement trop court avec seulement 1h30 de show. Mais c'est un bien pour un mal étant donné la température très chaude de ce mois de juillet. Espérons un retour dans un futur très proche de cette formation qui vaut véritablement le coup.

Setlist : 

GENESIS
Punch me if you can
PROVIDENCE
T.Y.R.A.N.T
DEAD END
EXCEED
ZëTëS -Intermission-
Malice against
Sphere
the strenght I need
I-V-III
NG+
Strike in fact

-En-
Last Relapse
V.I.P

13335821 1195512967134812 5787062943169152091 n

NOCTURNAL BLOODLUST

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×