Votre panier est vide  Votre compte

Nekrogoblikon + Shaârghot + Kamera Obscura au Gibus - Paris, 10-02-2016

Nekrogoblikon5

Le 10 février dernier, le Gibus Live, petite salle de concert underground qui se situe dans les quartiers de République à Paris, recevait Nekrogoblikon, combo américain atypique qui se revendique groupe de  "Goblin Metal", qui part sur le concept de se produire sur scène avec un goblin qui est là uniquement pour amuser le public. Ils étaient accompagnés ce soir-là par les français de Shaârghot et de Kamera Obscura, groupes de Metal Industriel qui s'accordent bien avec l'ambiance undergroud qu'offre le Gibus.

 

Kameraobscura2


Kamera Obscura est le premier combo à monter sur scène. Avec un premier album et un EP au compteur, le groupe nous propose un Metal Industriel avec des chansons sur le thème de grands classiques du cinéma, essentiellement de films d'horreur. Une projection de films accompagnent le set, suivant les chansons. Le groupe est mené par une chanteuse dotée d'un véritable charisme qui s'accorde parfaitement sur le concept du groupe, avec un chant clair et sensuel. Le bassiste, qui arbore un joli kilt, se lâche complètement tout au long du show et qui est donc bien présent, alors que le guitariste est plus en retrait, mais ce dernier nous offre des riffs puissants et efficaces. Les notes d'électro nous donne une véritable impression de boîte de nuit et ajoute à l'intensité du concert. La chanteuse nous fait aussi la surprise de chanter avec un mégaphone, le genre utilisés sur les plateaux de cinémas, ce qui ajoute à l'originalité de Kamera Obscura.
 

Kameraobscura4
La setlist nous propose quelques titres du dernier EP, dont des reprises tels que Halloween de King Diamond & John Carpenter, et Superbeast de Rob Zombie, qui sont interprétés à la perfection. Le set se termine ensuite sur Interceptor, la chanson qui avait fait la promo de l'album Dark Reels, sorti en 2014. Le groupe quitte la scène pour laisser sa place à Shaârghot.
 

Kameraobscura5
Setlist : 

Intro
Obey
The Abominable Dr Phibes
Flesh Eatears
Terror From Outer Space
Necronomicon
Halloween -King Diamond & John Carpenter cover-
Superbeast -Rob Zombie cover-
Howling
Interceptor


La scène subit un véritable ravalement de façade pour accueillir Shaârghot qui semble avoir beaucoup de notoriété parmi le public de ce soir. À peine arrivé sur scène, c'est déjà l'apocalypse dans la fosse, les pogos s'enchaînant sans plus attendre. Shaârghot est un ingénieux mélange de metal industriel qui se rapproche beaucoup de Rammstein, avec des sonorités électro-indus et cyberpunk. 
 

Shaarghot6
L'ambiance boite de nuit est de plus en plus intense au fil des titres. Un personnage vêtu d'un capuchon avec un appareil photo est là pour amuser la galerie, et s'adonne à de nombreux slams. Quand aux musiciens, ils sont tous peint en noir, avec des tenus très en accord avec leur style. Après un show endiablé, on pourra croire que c'est fini, et pourtant le groupe revient pour un rappel, bien que ce ne soit pas la tête d'affiche.
 

Shaarghot4
C'est enfin au tour de la tête d'affiche d'investir la scène du Gibus. The Final Countdown, la cultissime chanson d'Europe nous est offert en guise d'intro et le public n'hésite pas à chanter les paroles. Nekrogoblikon arrive enfin, avec le fameux John Goblikon, un goblin très réaliste qu'on croirait sorti tout droit du Donjon de Naheulbeuk! La présence scénique du personnage démontre toute l'originalité du groupe. 
 

Nekrogoblikon3
Niveau musique, le groupe part sur un death mélodique bien burné avec des riffs à couper le souffle, des touches de claviers avec des influences folk qui donne une ambiance de donjon, c'est un véritable hommage à l'univers fantastique médiéval. La batterie est véritablement jouissive, autant que les solos du guitariste bien que celui-ci semble figer au sol alors que le bassite n'hésite pas à bouger. Personnellement, ce groupe est une belle découverte!

Nekrogoblikon2
En conclusion, une soirée très festive avec des groupes aussi dégantés les uns que les autres qui nous ont offert de purs moments de folies! L'ambiance underground était au beau fixe et la qualité des prestations ne laissera personne sur une note de déception.

Setlist : 

Full Body Xplosion
Bears
The End Of Infinity
Bells & Whistles
Bring Us More
We've Had Enough
Prince Of The Land Of Stench
Atlantis
We Need A Gimmick
No One Survives
Powercore
Let's Get Fucked

Encore:
Giraffe
Get In the Bag

Nekrogoblikon6

Kamera Obscura Nekrogoblikon Shaârghot

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×