girugämesh : l'ultime date française à la Maroquinerie - Paris, le 20 mai 2016

Girugamesh 1430

Référence du Néo Metal japonais et l'un des groupes phares du mouvement Visual Kei durant plus d'une décénie, girugämesh était de retour à Paris le 20 mai dernier pour son ultime date française. Ayant annoncé sa séparation quelques semaines auparavant, le groupe effectuait donc sa toute dernière tournée européenne avant de mettre fin à ses activités après un ultime concert qu'ils donneront au Zepp DiverCity de Tokyo le 10 juillet. Avant de parler du show parisien, revenons sur la carrière de girugämesh.

Formé en 2003, girugämesh est composé de Satoshi au chant, Nii à la guitare, ShuU à la basse et de Яyo à batterie. Deux autres membres, Cyrien et Hotaru, ne sont pas restés longtemps et n'ont finalement rien apporté après avoir quitté le groupe en 2004. Le nom du groupe, qui restera tout le long stylisé sans majuscule, a été inspiré d'un personnage récurrent du jeu Final Fantasy, Gilgamesh, à ne pas confondre avec le personnage héroïque de la Mésopotamie antique. 
 

Girugamesh 161949


Les activités du combo démarre le 24 mars 2004 avec un concert donné au Moto Yawata ROUTE14. À partir de là, girugämesh enchaîne les sorties de singles, ainsi qu'un premier mini-album et les dates de concerts aux côtés de groupes renommés tels que 12012. Quatre dates de concerts en solo dont une au SHIBUYA O-WEST complètent la tournée de février/mars 2005. 

Septembre 2006, le combo signe avec le label Maverick, filiale de Danger Crue, et sort son tout premier album intitulé 13's reborn qui remportera un franc succès.
 

Girugamesh 89569


Début 2007, girugämesh rencontre DEATHGAZE pour le coupling Girugaze & Deathgamesh Battle Rock Tour 2007. Cette même année, le groupe sort son album éponyme. Ce second opus sera désigné par les fans comme étant leur meilleure production. girugämesh commence à sortir du Japon pour se produire à l'étranger, tels qu'aux États-Unis à l'occasion du J-Rock Revolution Festival, ainsi qu'en Allemagne au festival inMotion Asian Pacific. 

L'année 2008 sera marqué par leur première tournée européenne qui passera par Paris le 27 janvier 2008 à l'ancienne Locomotive, l'actuelle Machine du Moulin Rouge. Poussés par l'ambition d'être connus par le plus grand nombre, girugamesh veulent relever un nouveau défi en jouant au Wacken Open Air 2008, avec de grands groupes comme Iron Maiden, Nightwish, Children Of Bodom, Nashville Pussy, etc... Puis, en novembre, le groupe sort son troisième album, Music, non seulement au Japon, mais aussi en Europe et aux USA, avant d'enchaîner sur la tournée internationale Crazy Tour 08-09, qui s'étale de novembre 2008 à mars 2009, et qui contient quelques 49 dates, dont plusieurs sold out et un nouveau passage en France à Paris à l'ancienne Loco'.
 

Girugamesh 324752


Les deux albums qui sortiront par la suite, Now en 2009 et Go en 2011 marqueront un changement dans leur style musical, ainsi qu'un déclin dans la qualité des compositions et seront considérés comme les moins bons de leurs discographies. Ce qui ne les empêcheront pas malgré tout d'embarquer pour une tournée mondiale baptisée Here We Go et pour l'occasion de se produire à Strasbourg à La Laiterie et Paris au Trabendo les 15 et 16 mars 2011. Ces shows seront marqués par un hommage des victimes du tsunami qui frappa le Japon cette année-là.

En 2013, girugämesh revient avec un nouvel album intitulé MONSTER aux sonorités Metalcore. Ce nouvel opus marquera un nouveau tournant dans la carrière du groupe car il propose des compositions bien plus travaillés que sur les précédents albums et leur permettent de retrouver un public plus concéquent. Puis en 2014, le groupe est de retour en Europe pour promouvoir cet album et effectue un nouveau passage en France le 1er juin au Divan du Monde et sera probablement l'un de meilleur show donné en France. Ce soir-là, girugämesh proposa une setlist qui aura été un véritable best-of. En septembre de la même année, le groupe sort un nouveau mini-album nommé gravitation et qui reste dans la continuité de l'album MONSTER
 

10371702 1422919324653030 2522566281653934150 n

Crédit photo : Garnet Angeldust
 

2016, la formation sort son ultime opus, le mini-album Nue-chimera- avant d'annoncer sa séparation en juillet après 12 an de carrière. Par la même occasion, girugamesh repart une dernière fois en Europe avec un ultime concert en France le 20 mai dernier à La Maroquinerie.

Live-report : 

girugämesh était donc de retour en France pour un tout dernier concert à Paris. Et c'est devant public survolté que le groupe effectua une prestation plus que remarquable. Il est 20h30, les lumières s'éteignent et l'intro du nouveau mini-album Nue-chimera- se fait entendre. Les membres arrivent du la scène de la Maroquinerie tour à tour, à commencer par le batteur Яyo, puis ShuU le bassite et le guitariste Nii, ce dernier toujours vétu en écolier japonais, on réconnait bien là un fan d'Angus Young, guitariste d'AC/DC, qui ne se sépare jamais de sa tenue d'écolier sur scène. Et c'est Satoshi le frontman qui ferme la marche. Le groupe commence son set par -chimera- puis winther mind pour mettre en avant leur dernier opus. girugämesh a pour habitude d'enchaîner les titres sans traîner ce qui leur permettent de jouer une setlist bien consistante. S'en suit Go Ahead et un titre à l'ancienne, Vermillion, qui fera plaisir aux plus anciens fans. 
 

P1210703


Chose inattendue, Satoshi qui demande un circle pit sur VOLTAGE, et ce ne sera pas le premier de la soirée. Ce dernier semble avoir une pêche incroyable et nous offre une prestation énergique tout en mettant une belle ambiance dans la fosse. Le groupe continue ensuite de nous présenter son dernier effort avec la chanson Split Out avant de revenir sur l'album MONSTER avec INCOMPLETE.


P1210715


Petite pause calme avec deux balades, Fukai No Yami et ISHTAR, histoire de faire souffler le public mais ce répit ne sera que de courte durer car le combo enchaînera sur Real My Place et Drain. La fin de la setlist alternera entre anciennes chansons telles que Driving Time et Evolution, et nouvelles compos plus récentes, notamment Horizon et Another Way. girugämesh quitte la scène sur END et s'offre une petite pause avant les rappels.


P1210695


De retour sur scène, les membres sont accueuillis par des remerciements du public sur des pancartes distribués par  le Fan Project. Le groupe immortalisa cet instant avec des photos et vidéos qui seront diffusés sur les réseaux sociaux par la suite. Le rappel sera composé de trois ultimes chanson, Zecchou Bang, gravitation et le final en beauté avec Break Down qui cloture donc ce concert mémorable.

Setlist : 

Introduction
-chimera-
winther mind
Go Ahead
Vermillion
CRAZY-FLAG
VOLTAGE
Slip Out
INCOMPLETE
Fukai No Yami
ISHTAR
Real My Place
Drain
Zantetsuken
Driving Time
Horizon
Another Way
Evolution
END
-En-
Zecchou Bang!!
gravitation
Break Down

 

P1210747


girugämesh aura été probablement l'un des groupes les plus actifs de la scène musicale japonaise. Après plus de 12 ans de carrière, le groupe prend sa retraite après un ultime live au Japon ce 10 juillet avec plus de 42 titres joués sur scène. Satoshi et ses compères auront tout donné jusqu'à la fin.
 

P1210736

Crédit photos : La Petite Photographe

girugämesh

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×