Dagoba met le Forum en ébullition - Vauréal, 12-03-2016

12400710 10205397228545946 1460852787415050504 n

Les marseillais de Dagoba étaient de retour une fois encore en région parisienne, et c'est au Forum de Vauréal, près de Cergy, que le quatuor décide de poser ses fameux pieds de micro en forme de chaîne. Ce show rentrait dans le cadre du Metal Obs' Tour organisé par Music For Ever Productions. Dagoba, accompagné de leurs amis de A.c.o.D et de Bukowski, ont littéralement mit la petite salle du Forum en ébullition!

 

Acod 2 1024x683

A.c.o.D

C'est donc A.c.o.D qui ouvre le bal. Ce combo peu connu nous offre un bon petit Death Mélodique. Le groupe débarque sur scène avec une intro qui plonge le Forum dans une ambiance d'outre-tombe. Le chanteur annonce la couleur en nous proposant un show de 30 minutes. Le style du groupe montre tout son inspiration des groupes de Death Mélodique tels que Katakysm et Arch Enemy. On en sent l'influence au travers les titres joués ce soir. Le groupe, dont principalement son frontman, n'aime pas voir le public se ramollir et tente de faire réagir le pit. Personnellement, je trouve ce groupe très bon, et qu'il a un énorme potentiel. Après un set qui nous a bien bien chauffé, A.c.o.D abandonne la scène pour laisser sa place à Bukowski.


Buko band

Bukowski

C'est au tour des parisiens de Bukowski d'entrer en scène et le moins que l'on puisse dire c'est que leur bassiste, Julien Dottel de son nom, est un gros fouteur d'ambiance et n'hésite pas à mettre le Forum en effervescence, cette salle qui représentent énormement pour le groupe étant donné qu'ils y ont fait leurs débuts. Et c'est sur quelques notes humoristiques que le groupe commence son set et nous propose un Power Rock bien Thrashy. On croirait entendre du AC/DC en plus violent. Le public semble bien moins statique que pendant A.c.o.D et s'adonne à de violents pogos. Cela n'est pas étonnant quand on voit l'énergie que regorge cette formation nous transmet. Après un show qui a littéralement ébranlé tout Vauréal et assoiffer la foule au point de dévaliser le bar de ses boissons en promos, les membres de Bukowski repartent de la même manière qu'ils sont arrivés, lassant sa place à la headline de ce soir.

Setlist : 

Intro
Keep Your Head On
White Line
Brothers Forever
Hazardous Creatures
Mysanthropia
Scarecrow
Vampire
Car Crasher
Outro / I'm Broken -Pantera cover-

 

160423 dagoba

Dagoba

Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses. C'est finalement au tour de Dagoba d'investir la scène du Forum. L'habituelle intro retentit avec le batteur Franky Costanza qui nous fait son traditionnel rituel, les cornes du diable brandit. Zed et Werther, respectivement guitariste et bassiste, arrivent à leur tour et finalement Shawter, comme d'habitude tout sourire car il sait que ça va encore être un gros bordel dans le pit. Dagoba commence son set avec Eclipsed, issu du nouvel album Tales of the Black Dawn. Les metalleux du public ne cherchent pas à comprendre et commence les pogos. L'énergie du groupe est au rendez-vous, surtout celle de Franky qui, comme à son habitude, ne se ménage pas derrière ses pots et ses cymbales. Le combo enchaîne ensuite sur deux bon vieux titres qui sont joués à chacun de leur show et on ne s'en lasse pas, je veux parler de The Man You're Not et Black Smokers

Étant donné la proximité de Vauréal avec Paris, Shawter nous demande si ici, on peut dire Paris. Bien évidemment! Et c'est alors qu'il nous pose cette fameuse question que le roi Léonidas pose dans le film 300 : "Spartiates quel est votre métier?!" Tout le public lui donne la réplique. Dagoba continue son show avec When Winter, voilà un titre qui pourrait jeter un froid mais ce n'est pas de qui va nous refroidir vu la puissance de cette compo. 

Il est temps maintenant de revenir sur le nouvel album de Dagoba, Tales of the Black Dawn, sorti en juin dernier, avec la chanson Born Twice. Shawter nous précise que c'est une chanson d'amour, et vu le titre, beaucoup se doute de à qui elle s'adresse. Celle-ci terminée, les lumières se baissent, l'intro Epilogue issue du nouvel album se fait pas attendre. Shawter, qui avait abandonné la scène quelques secondes, nous revient encapuchonné comme s'il revenait d'outre-tombe. Et le groupe enchaîne sur le titre phare de l'album, The Sunset Curse. Les nouveaux effets de scène sont au rendez-vous et ajoute à l'intensité du show.

Avant qu'attaquer It's All About Time, le frontman nous demande de nous écarter dans l'optique d'un énorme wall of death qui part de la scène jusqu'au font de la salle. Il semblerait que depuis le Hellfest 2014, Dagoba veuille continuer à faire les choses en grand ce qui n'est pas pour nous déplaire. Le public s'exécute et c'est parti pour une énorme déferlante de pogos. Après nous avoir fait chanter sur The Great Wonder, le groupe termine sa première partie de set avec I, Reptile

Petite pause terminée, Dagoba revient sur scène et commence son rappel avec Maniak, une façon de nous dire "ne vous endormez pas, c'est pas fini!". Puis vint l'un des titres cultes de Dagoba, j'ai nommé The Things Within. Et pour cette chanson, le groupe fait venir un guest très spécial qui n'est autre que Julien Dottel, le bassiste et fouteur d'ambiance de Bukowski. Puis pour clôturer ce concert, comme à son habitude, le groupe nous demande le plus gros circle pit de la soirée sur la chanson The White Guy (and The Black Ceremony), et sur la configuration du Forum, ce circle prendra tout son contour. Quand je dis que Dagoba aime faire les choses en grand je pèse mes mots! Show conclu, le groupe nous propose la fameuse photo finale avant de nous dire au revoir. 

Bram Stoker's Dracula -Intro-
Eclipsed
The Man You're Not
Black Smokers (752° Farenheit)
When Winter...
Born Twice
Epilogue -Interdude-
The Sunset Curse
It's All About Time
The Great Wonder
I, Reptile

-En-
Maniak
The Things Within -feat. Julien Dottel/Bukowski
The White Guy (and The Black Ceremony)

Vidag 3234492784994747870

 

 

 

 

 

A.c.o.D Bukowski Dagoba

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×