Black Bomb A : La bombe noire dans le Petit Bain - Paris, 12-04-2016

Bba1

Le 12 avril dernier, Black Bomb A était de retour à Paris après plusieurs mois d'absences pour un show comme d'habitude très survolté. Et c'est au Petit Bain, une barge flottante en bord de Seine, que le groupe posa ses valises, accompagné d'Anonymus, groupe de Thrash Metal québécois qui assurait la première partie. Les grands absents de ce soir ont été The Butcher's Rodeo qui n'ont malheureusement pas pu se produire, leur chanteur étant souffrant. Ce qui a permi à Anonymus de jouer un set d'une heure. Retour sur un show explosif!

Anonymus1

Anonymus

Avec pas mal de retard sur l'horaire, Anonymus arrivent enfin sur scène, arborant leur logo sur des tenues décontractées. Le chanteur et bassiste prend place et c'est parti pour un heure de Thrash à la québécoise. Personnellement, je ne les connaissais pas malgré le fait, et ils l'ont précisé, qu'ils aient déjà 27 ans de carrière derrière eux. Le combo enchaîne ses compos sans vergognes, avec des riffs rappelant ceux de Slayer

Anonymus2

Le batteur est une véritable machine à donner des coups de baguettes et pour sûre qu'elles finissent en lambeaux. Le frontman nous fait profiter de son humour typiquement canadien avec son accent québécois et n'hésite pas à vouloir nous faire hurler "tabarnak", cette fameuse expression bien de chez eux. On se demande par moment si c'est un concert ou un spectacle comique sortit du Jamel Comedy Club (rires).

Anonymus3

Bien qu'Anonymus déborde d'énergie, celle-ci n'a pas l'air d'envahir le public qui se contente de quelques headbangs. Ce n'est que vers la fin du set que certains se décident à se bouger, quand d'autres restent immobile, l'air de dire "on s'économise pour BBA". Pour ma part, ce groupe est une belle découverte et j'aimerai réellement les revoir.

Anonymus4


Black Bomb A

Enfin l'heure de la bagarre générale a sonné, Black Bomb A débarque sur la scène avec le duo Poun/Arno bien décidé à en découdre. Et c'est bien évidemment avec Confortable Hate que le groupe ouvert son set. Dès les premières notes, c'est déjà la guerre dans la fosse! Poun est toujours aussi impressionnant tant que par sa voix aiguë que par son énergie survoltée. S'en suit On Fire qui, comme son nom l'indique, met le feu. Attention ça chauffe! Les petites vannes d'Arno bien placés entre les titres sont toujours présentes. Les concerts de BBA sont constamment sous le signe de la plaisanterie et ça fait toujours du bien.

Bba2

Après quelques titres et autres vannes, BBA nous ressort une bonne vielle compo de derrière les fagots. Une chanson qui explique bien que naître, c'est pour ensuite mourir (logique!), je veux parler de Born to Die, titre issu de l'EP Straight In The Vein sorti en 2000. Effectivement, ça date! Des "à poils" commencent à se faire entendre mais Arno précise bien qu'il ne montrera pas la partie intime de son anatomie! Le groupe décide donc de remettre les pendules à l'heure avec To Reactivate.

Arno reprend à nouveau la parole par la suite et explique que nous sommes tous arrivé à un point de non-retour et je le confirme. Le chanson The Point Of No Return illustre parfaitement ses propos. Mais malgré tout ce qui se passe à l'heure actuelle, que nous vivons dans un monde qui se barre de cacahuètes comme le dit Arno juste avant que le groupe ne joue Lands of Bastards, nous sommes là pour ne pas y penser, pour s'éclater dans une ambiance conviviale propre aux concerts de BBA.

Bba3

Poun continue de se déchaîner sur scène, autant que Snake et Jacou sur leurs instruments. Arno nous rejoint carrément dans la fosse pour préparer un wall of death sur Police Stopped Da Way. C'est un véritable battle entre les deux parties de la fosse.

Enfin la chanson que tout le monde attendait avec impatience. À peine les premières notes de basses sont jouées que le public réagit et chante "Oh Mary, sweet Mary". On sent à quel point Mary est véritable le titre culte de Black Bomb A

Bba4

Il est temps finalement de conclure pour BBA qui a littéralement retourné le Petit Bain en seulement 13 titres. Dernier round avec Come On Down et Make Your Choise qui termine donc le set. Mais le groupe ne partira pas de la scène avant une photo avec la famille! Et on espère les revoir bientôt dans la capitale!

Setlist : 

Confortable Hate
On Fire
Lady Lazy
Double
Born to Die
To Reactivate
The Point of No Return
Land of Bastards
Look at the Pain
Police Stopped Da Way
Mary
Come On Down
Make Your Choise


12986971 10154182384057491 8242130639817474359 n

Photo prise par Black Bomb A

Crédits photos : La Petite Photographe

Black Bomb A

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×